SOLAIRE



Les secteurs photovoltaïques et thermodynamiques sont aujourd'hui confrontés à un double défi : accroître leurs compétitivités tout en respectant l'environnement. Green Of Africa apporte une réponse à cette problématique en développant des solutions énergétiques innovantes et performantes, telles que les centrales solaires en toiture (photovoltaïques) ou au sol (photovoltaïques et thermodynamiques).

Green Of Africa étudie et réalise sur l'ensemble de l’Afrique toutes les démarches administratives, apporte des solutions techniques et financières aux coûts de développement, à la construction et à l'exploitation de centrales solaires.



EOLIEN



L’énergie éolienne est aujourd’hui devenue un pilier important du système énergétique dans de nombreux pays, et est reconnue comme une source d’énergie électrique fiable et compétitive. Partout dans le monde, l’énergie éolienne se développe à un rythme important avec, au cours de la décennie précédente, un taux de croissance moyen de 30 %.

Green Of Africa a choisi de développer l'ensemble des compétences requises pour disposer d'un savoir-faire spécifique et d'optimiser toutes les étapes de réalisation d'une centrale éolienne : l'identification de sites à fort potentiel, l'analyse du gisement éolien (sur la base de données cartographiques, bibliographiques et météorologiques, associées à des études de terrains), l'ingénierie technique, environnementale, juridique et règlementaire, financière, la maîtrise d'œuvre de la construction et la gestion de l'exploitation.

Green Of Africa étudie et réalise sur l'ensemble de l’Afrique toutes les démarches administratives, apporte des solutions techniques et financières aux coûts de développement, à la construction et à l'exploitation de centrales éoliennes.



HYDROELECTRICITE



L’énergie hydraulique présente de nombreux avantages qui en font une énergie à très forte valeur ajoutée. Il s’agit en effet d’une énergie renouvelable, qui ne produit ni gaz à effet de serre, ni déchet. En outre, il s’agit d’une énergie locale qui favorise le développement économique des zones rurales. Lorsqu’elle est issue de barrages, d’éclusées, ou encore d’une Station de Transfert d’Énergie par Pompage (STEP), elle constitue la seule forme de stockage d’électricité à grande échelle.

Green Of Africa étudie et réalise sur l'ensemble de l’Afrique toutes les démarches administratives, apporte des solutions techniques et financières aux coûts de développement, à la construction et à l'exploitation de centrales hydroélectriques.



BIOMASSE



En plus d’être nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la biomasse constitue un atout pour l’économie des pays, notamment en termes d’indépendance énergétique. Les installations alimentent en chaleur et en électricité + chaleur (cogénération) les personnes ou entreprises à proximité des installations, ce qui permet de réduire leur facture énergétique. Elles apportent aussi de la compétitivité et une plus grande stabilité des prix de chaleur aux sites industriels, favorisant leur pérennité.

Les installations biomasse cumulent deux principales vertus pour la stabilité du système électrique, en sus de leur vertu environnementale et sociale que représente leur rendement technique et leur capacité à créer des emplois non délocalisables :

Leur production prévisible, disponible et modulable : comme le besoin de chaleur est stable en hiver, elles produisent pendant ce temps un bandeau stable d’électricité. Elles sont un facteur stabilisateur d’un réseau électrique national. La possibilité de stocker le combustible est un atout considérable pour moduler le volume d’électricité généré.

L’implantation des lieux de production : ces installations produisent de l’électricité près des villes ou des sites industriels qui sont des lieux à forte consommation d’électricité tout au long de l’année. Elles permettent donc l’économie d’infrastructures puisqu’elles n’induisent pas de ligne de transport à construire, et peu de perte en ligne lors de ces transports d’électricité.

Enfin, elles permettent également de valoriser des sous-produits de biomasse qui n'ont autrement peu ou pas de débouchés.

Green Of Africa étudie et réalise sur l'ensemble de l’Afrique toutes les démarches administratives, apporte des solutions techniques et financières aux coûts de développement, à la construction et à l'exploitation de centrales biomasses.



GEOTHERMIE



La géothermie est l’exploitation de la chaleur contenue dans le sous-sol. Elle se divise en plusieures catégories :

La très basse énergie (<30°C) : utilise les pompes à chaleur (PAC) afin d’augmenter la chaleur du sous-sol jusqu’à une température suffisante pour le chauffage. Leur but est de fournir la chaleur ou le refroidissement d’un bâtiment. On trouve dans cette catégorie les PAC sur nappes ou sur aquifères, les sondes géothermiques verticales, les champs de sondes, les pieux géothermiques et les capteurs horizontaux.

La basse et moyenne énergie (30° à 150°C) : utilisent directement la chaleur des aquifères profonds (200 mètres environ). Leur but est de chauffer un ensemble d’immeubles ou un quartier à travers un réseau de chaleur, ou bien d’apporter de la chaleur pour des usages agricoles ou industriels.

La haute énergie (>150°) : consiste principalement à produire de l’électricité à partir de sources de vapeurs d’eau profondes. Dans certains cas où la roche laisse peu passer l’eau on utilise la technologie EGS (Enhanced Geothermal System) afin d’augmenter la perméabilité de la roche, de faire circuler de l’eau en profondeur et la récupérer sous forme de chaleur pour en faire de l’électricité. La haute énergie permet également de faire de la cogénération afin de récupérer de la chaleur en même temps que de l’électricité.

Green Of Africa étudie et réalise sur l'ensemble de l’Afrique toutes les démarches administratives, apporte des solutions techniques et financières aux coûts de développement, à la construction et à l'exploitation de centrales géothermiques.